Christine Delbecq

Christine Delbecq > Actu

2021

On a penché l’horizon, exposition personnelle.

Du 24 juin au 24 juillet, église Saint-Philibert rue Michelet, 21000 DIJON,
Exposition ouverte tous les jours, sauf le lundi, de 11 à 19 heures

Ouverture de l’exposition en présence de l’artiste samedi 26 et dimanche 27 juin de 11h à 20h.
- Samedi 26 juin
17h : visite de l’exposition avec l’artiste
18h : Christine Delbecq / Éric Ferrand / Mijo Gros : danse musique performance
- Dimanche 27 juin
16h : Christine Delbecq / Éric Ferrand / Mijo Gros : danse musique performance
17h : visite de l’exposition avec l’artiste
18h : Ludovic Degroote, lecture

Clôture de l’exposition en présence de l’artiste vendredi 23 juillet et samedi 24 juillet de 11h à 20 h.
- Vendredi 23 juillet
17h : visite de l’exposition avec l’artiste
18h : Patricia Dallio, musique / Michaël Glück, lecture
- Samedi 24 juillet
16h : Patricia Dallio, musique.
17h : visite de l’exposition avec l’artiste
18. : Patricia Dallio, musique / Michaël Glück, lecture

Pour les spectacles de l’ouverture et la clôture : réservations par texto au 06 82 35 64 58
Normes sanitaires et jauges selon instructions du moment.

Cette exposition bénéficie du soutien de la Ville de Dijon, en partenariat avec l’association dijonnaise Hypothèse 222.

Télécharger le dossier de presse

2020

Les voluptés, août septembre 2020, la Nouvelle Laurentine, Chateauvillain, Haute Marne.
https://www.nouvelle-laurentine-exp...

Tension, vibration, tectonique

Les œuvres plastiques de Christine Delbecq racontent des histoires de tension, de vibration, de tectonique.

La tension intérieure, perceptible au premier contact avec l’artiste, renvoie à ce que l’on doit, j’imagine, ressentir, lorsque l’on tient dans sa main une grenade dégoupillée. La question alors n’est pas de savoir si elle va exploser ou non, mais quand et où.

La vibration est celle que nous devrions toujours accueillir devant une œuvre d’art authentique. Il arrive que l’on puisse éprouver cette vibration dans une manifestation artistique comme ce fût le cas avec l’installation de Christine Delbecq présentée en 2020 dans notre exposition" Voluptés" à Châteauvillain. En réalité cette vibration n’a pas de mot pour se dire de manière explicite. Lorsque le visiteur la perçoit, puis la reçoit, puis l’accepte, alors il ne peut plus s’y soustraire. Cette vibration alors, littéralement, l’habite, et l’accompagne pour toujours.

La tectonique ("étude de la structure de l’écorce terrestre et de ses déformations" définition du Robert) enfin. Car le sujet implicite des œuvres de Christine Delbecq est de cartographier en secret les mouvements profonds, intimes et secrets qui affectent l’âme humaine, aussi bien que le magma terrestre, et celui-ci aussi bien que les soubresauts du Cosmos.

Pierre Bongiovanni, avril 2021
Directeur artistique de La Maison Laurentine à Aubepierre, commissaire d’exposition

un livre

Dialogue entre Christine Delbecq et Jacques Py critique, commissaire d’expositions.

« Par un protocole admis entre eux, cet ouvrage, dont la forme se déterminera à la fin du processus, propose dans un premier temps la transcription d’impressions et de réflexions relatives à la perception d’une œuvre par la seule appréhension de détails isolés. L’analyse de ces prélèvements décontextualisés ambitionne ainsi de saisir, sans a priori, l’essence même d’une démarche artistique… »