Christine Delbecq

Christine Delbecq > Parcours > Jalons : Bio, Expos, Partenariats, Résidences

Christine Delbecq

Vit et travaille à Saint-Apollinaire, en Côte d’or.

1978 : Diplôme national des Beaux-Arts, Mâcon
1977 : Licence d’histoire de l’art, Lyon 2
1977-78 : une année en licence d’arts plastiques, Paris Saint-Charles
1977/79 : assistante chez Josef et Paulette Ciesla, sculpteurs textiles à Artas, Isère

Deux fils, nés en 1986 et 1988

Jalons

- 1978/96 : colonnes vertébrales en céramique et dessin ; peintures sur bois sur socle tournant, elles sont debout : sculptures tissées en lanières de papier de soie blanc, sculptures textiles en marche ou comme un long mur
Petites silhouettes en fil de fer puis hautes silhouettes en fer à béton, dessins de courges-planètes, peintures de fragments de corps traversés par une ligne-fissure oblique
J’évide, je penche, je confronte le minuscule et l’énorme
- 1997 : apparition conjointe des pieds et des blocs
Je peins des pieds durant treize ans
Les blocs peints, parallélépipèdes déformés puis peu à peu évidés deviennent murs de pierres, lignes d’écriture, tricot des jours
- En 2009 je vais marcher trois semaines au Groenland ; au retour, pendant que je la travaille, une toile chute. C’est décisif, je quitte l’image, je fais les chocs. C’est le début des installations. Le papier et le carton deviennent prépondérants.
- En 2013, en résidence à Montréal, je commence mon premier Paysage du temps, et ces murs de photos assemblées sont à la fois un journal d’expérience, un commentaire, et une approche de ce tremblement des choses dont la notion me fascine. Je continue.
- En 2014, avec les petits rouges, je commence à dessiner sans crayon. Dans le même temps je recommence à peindre par strates d’absences avec du scotch crépon. En 2015 je commence les pochoirs. En 2018 je peins par agrafage-déchirage de papier. Je retrouve le crayon de papier. Mes travaux se roulent et déroulent, se posent au sol, s’épinglent, pendent, se déforment, de plus en plus simplement.

Expositions, Voyages, Résidences

Expositions personnelles

(choix)

  • - 2022 (en préparation). Chaoscarton en mouvement, centre culturel de Gurgy (Yonne)
    - 2021 : on a penché l’horizon, église Saint-Philibert, Dijon
    - 2015 : Chambre d’échos, Maison des Sciences de l’Homme, campus universitaire de Dijon.
    - 2009 : Groenland rouge et Grandes vagues de pierres, présentation, Communs du Centre d’art contemporain de Tanlay, Yonne.
    - 2008 : Murs pieds fissures, à l’ABC, Dijon.
    - 2007 : La chambre du poète, commande de Yves-Jacques Bouin pour le festival Temps de paroles.
    - 2004 : Entre un, entre plusieurs. Galerie La Source, Fontaine-les-Dijon.
    - 2001 : Voyage en art’chéologie, Musée archéologique de Dijon.

Expositions collectives, partenariats, interventions

(choix)

- 2020 : Les voluptés, à La nouvelle Laurentine, Haute-Marne.

- 2019/2020 : L’observatoire, aménagement de la cour de l’école Monts-des-vignes, Dijon.
- 2018 : MAC3, chapelle des Jésuites, Dole.
- 2017 et 2018 : création de deux fois 16 livres d’artistes, performances publiques avec Philippe Agostini, peintre, pour les éditions AEncrages. Médiathèque de Saint-Apollinaire et bibliothèque municipale de Vesoul.
- 2014 : Mumbai expérience, La Minoterie à Dijon.
- 2014 : Contre si nous…chuchoter : commande, création avec Éric Ferrand, de la compagnie L’oreille interne, pour Médi@lude, St-Apollinaire.
- 2013 : avec le collectif H222, Mumbai experience1, galerie Max Mueller, Bombay.
- 2010 : Fenêtre de portes, PAE, école primaire de la Fontaine d’Ouche.
- 2009 : Les chaises, Arnstadt, Allemagne. Trente jeunes handicapés ont peint pendant dix jours cinquante chaises pour financer une école au Thibet.
- 2008 : Une fabrique, commande du château de Barbirey sur Ouche ; avec tous les élèves des ateliers de Christine Delbecq.
- 1999 : salons de Montrouge, Réalités Nouvelles, Grands et Jeunes d’aujourd’hui.

Résidences et voyages

- Nov 2021 : résidence, partenariat Itinéraires Singuliers, le pôle Courbet, la Ferme Courbet, à Flagey (Doubs) : travail sur les lettres sans mots. Restitution le 11 décembre 2021.
- 2014, novembre, colloque de clôture des échanges croisés C2Sarts Montréal et Centre d’art de l’Yonne, Montréal
- 2013, octobre novembre, Montréal : à l’Académie Dunton, dans le cadre des échanges croisés C2Sarts (Montréal) et Centre d’art de Tanlay (Yonne).
- 2012, février mars 2012 : Bombay, travail avec des jeunes issus des rues. Avec le collectif H222 et Vincent Lauth, réalisateur.
- 2009, juillet : voyage et marche au Groenland
- 2007, mars avril : résidence d’art contemporain, collège Malraux, Dijon.