Christine Delbecq, artiste plasticienne, peintre. Parcours, œuvres et productions.

MarcherLesJours

1/15 Christine Delbecq - Lettre sans mot 1
1/15 Christine Delbecq - Lettre sans mot 1

« Le noyau poétique réside bien là : dans ce déplacement, ce retrait de la parole telle qu’on en a couramment l’usage, au profit d’un discours que je ne veux pas qualifier d’oraculaire*, mais qui semble émerger d’un autre territoire mental, d’une autre région du langage ».
Yves di Manno. Terre ni ciel. Éditions Corti

Au commencement de ce travail une élaboration d’écriture, lignes de pierres et de papiers, écriture venue de loin et réactivée par les carnets de ligne d’iceberg rapportés d’un voyage au Groenland. Écrire quelque chose que je connais mal d’une façon que je ne connais pas
Et puis une grande interrogation : toute œuvre est posée dans le monde , proposée aux regards, libre de son auteur.
Qui va la recevoir ? Comment ? Qui peut être va lui répondre ? Comment ?

Cette question m’occupe depuis toujours. Elle prend forme et donne forme à cet échange de courriers , mené de 2012 à 2014 par mon envoi de « Lettres sans mots ». Je les ai adressées à une centaine de destinataires, connus ou non, familiers ou non, selon mes choix et des demandes. Ce travail a en particulier été l’objet d’une résidence à Montréal en 2012 (cf l’Échange). Ensuite, j’ai demandé, espéré, attendu et reçu environ 60% de réponses de toutes formes : courriers, mails, objets, textes ou poèmes, transformation de mes propres lettres.

La question de la lecture, du déchiffrage, pour pouvoir mettre une forme à la réponse, était posée ici de façon cruciale, cette question même que le face à face avec toute œuvre d’art pose.

Voici quelques exemples de ce long travail, envois et réponses, avec lesquels j’ai marché trois années en multipliant les photos prises à l’intérieur de ces courriers : Marcher les jours.

Voici quelques exemples de ce long travail, envois et réponses, avec lesquels j’ai marché trois années, trois années au bout desquelles je n’ai pas encore trouvé comment présenter ces courriers eux-mêmes. Alors j’ai fait ce que nous faisons de tout, digérer, transformer, intégrer, j’ai pris et assemblés 1537 photos de détails de ces courriers pour parvenir à ce très grand panneau de la série des LesMursQuiTremblent : DeLoinPrès

1/15 Christine Delbecq - Lettre reçue 1
1/15 Christine Delbecq - Lettre reçue 1