Christine Delbecq, artiste plasticienne, peintre. Parcours, œuvres et productions.

Christine Delbecq

Née en 1955.
Vit et travaille à Saint-Apollinaire, Côte-d’Or, France.

Issue d’une famille de musiciens et au milieu d’une fratrie de cinq enfants, Christine Delbecq entreprend en même temps des études d’histoire de l’art, jusqu’à la licence, et ses études artistiques, qu’elle clôture par le Diplôme national des Beaux-Arts. Après la naissance de ses deux fils, en 1986 et 1988, elle se consacre pleinement à la création et sera l’assistante du sculpteur Josef Ciesla (sculptures textiles) pendant un an en Isère.

« Mon travail utilise le volume, le dessin, la peinture et plus récemment la photographie et, au fil des années, il s’aventure dans l’espace en sollicitant le sol, les murs et les plafonds pour des installations qui deviennent ensuite matériau de base pour de nouvelles recherches plastiques. En même temps j’explore des techniques et supports divers qui provoquent à chaque fois une évolution dans mes recherches. J’aime de plus en plus faire se répondre les installations et les œuvres à plat, chacune rebondissant sur l’autre et recommençant…

Des fils, des lanières, les colonnes et les pierres, en passant par l’axe du corps et la position des pieds sur le sol, je questionne notre capacité à tenir debout ainsi que notre fragilité et la force des liens humains… Je quitte l’image pour faire les chocs : je façonne des œuvres avec des matériaux simples, à partir de gestes répétitifs et élémentaires, je fabrique des œuvres à longer ou à traverser, des œuvres sous lesquelles passer ou sur lesquelles marcher, des œuvres qui nous enveloppent ou nous font face. Et le temps nécessaire aux réalisations rejoint pour moi le temps de la vie. »

Quelques dates

2015 En préparation : du 5 au 20 novembre, Maison des Sciences de l’homme, Université Bourgogne à Dijon : « Chambre d’échos », exposition installation autour du recueil de Myriam Eck. Rencontre entre Pierre Ancet, philosophe, Myriam Eck, poète, et Christine Delbecq, plasticienne.

2014 : « Contre si nous…chuchoter ». Saint-Apollinaire. Pour le 20ème anniversaire de la médiathèque, installation avec montage sonore en collaboration avec les usagers de Médialude.. Création Christine Delbecq et Éric Ferrand de la compagnie l’Oreille Interne.

2014 : invitée à la Maison de la Culture Hochelaga Maisonneuve de Montréal : colloque en clôture de la résidence faite en 2013 à l’Académie Dunton, dans le cadre de l’ échange croisé Bourgogne/Montréal 2013/2014. Collaboration Centre d’Art de l’Yonne et C2Sarts et Évènements.

2014 : « Mumbai experience ». La Minoterie, Dijon. Grande expo finalisant le projet mené pendant deux ans en lien avec des jeunes issus des rues de Bombay, voir www.50ansdamour.com

2013 : aux éditions Voix d’encre, parution du recueil « Les colibris à reculons », poèmes de Sabine Huynh, dessins de Christine Delbecq.

2012 : Publication dans la revue Terre à ciel — Christine Delbecq, Ludovic Degroote et Cécile Guivarch : quand les voix et les arts se répondent.

2011-2012 : séjours et travail à Bombay dans le cadre de l’opération « 50 ans d’amour ».

2009 : Présentation au centre d’art de l’Yonne, communs du Château de Tanlay.

2009 : voyage au Groenland.

2009 : invitée principale de l’exposition « Que des pointures » à Comblain-Le-pont, Belgique.

2008 :« l’Arche des plantes », commanditaires : JB et V Guyonnaud, Château de Barbirey/Ouche.

2007 : « La Chambre du poète », commande du festival dijonnais Temps de Paroles.

2006 : invitée du Collège Malraux de Dijon dans le cadre des résidences « Un artiste contemporain au collège ».

2002 : « Steine und Füsse » exposition dans la galerie du Théâtre, Arnstadt, Allemagne.

2001 : « Voyage en Art-chéologie » : exposition au Musée Archéologique de Dijon (cf catalogue Ville de Dijon).

1997 à 2004 : symposiums en Allemagne et Roumanie.

1999 : salons de Montrouge, Grands et Jeunes d’Aujourd’hui, salon de mai.